RENCONTRE INDOOR INTER CLUBS PAR LE MODÈLE CLUB DE CHÂTEAU-THIERRY

22 janvier 2017

 

 

Depuis l'avènement des radio modèles électriques, l'aéromodélisme peut se pratiquer aussi bien en extérieur qu'en  salle. C'est ce qui s'est produit, ce dimanche, au gymnase Brossolette de Château-Thierry, où le M.C.C.T. (Modèle Club de Château-Thierry) avait invité les clubs amis à venir faire évoluer leurs modèles pour une rencontre amicale.

Ambiance éléctrique donc dans le gymnase où 33 pilotes jeunes et moins jeunes venus de Rambouillet, Reims, Charleville Mezières, Laon, Charly sur Marne ont pu confronter leurs engins volants et leur pilotage dans des épreuves, toutes plus amusantes les unes que les autres.

 

La légèreté des matériaux permet de construire toutes sortes d'engins volants; s'il y a des férus de maquettes réalistes, d'autres, laissent libre court à leur imagination pour la création de modèles au look parfois surprenant. Mais l'important est de faire voler tous ces engins.

Cette rencontre a donc permis de voir se côtoyer des triplans, biplans, avions de voltige, soucoupes, pizza, bateaux de pêche et autres drones : bi, tri ou quadri moteurs, hélicoptères tous plus originaux les uns que les autres.

La journée, orchestrée par Maxime au micro, était entrecoupée de vols libres, pendant lesquels chaque pilote prenait le temps de régler son modèle. Puis il y avait les épreuves : la course au pylône, le passage sous limbo, la chasse au renard ou le crevé de ballons, là, il n'est plus question de se retenir, les vols sont débridés et spectaculaires. S'il faut sortir les tubes de colle après ces courses, l'avantage des matériaux modernes est qu'il ne faut pas longtemps pour remettre tout ça d’aplomb et repartir à nouveau.

Inutile de dire que la joie et la bonne humeur sont les maîtres mots de la journée. Lorsqu'on ne vole pas, on discute, bien sûr, de modélisme et l'on s’échange des conseils ou bien de bonnes blagues. Il ne faut pas croire que ce loisir n'est pratiqué que par des hommes ne voulant pas quitter leur enfance, la gente féminine est également présente aux télécommandes. Trois représentantes ont su tenir leur place sur la piste et pratiquer comme tout le monde leurs vols.

 

"Une journée qui fait du bien et qui ne demande qu'à être renouvelée" voila ce que tous les pilotes pouvaient dire en quittant la salle.

 

Renseignements complémentaires au M.C.C.T.

Copyright Association Bochages Productions - Les peintres de la plaine 2017