;time_format=24&unit_system=metric&lang=fr&background=#FFFFFF&mini_action=window&copyright_bar=false" />

Comme l'a dit Partice de Mac Mahon le 26 juin 1875 à Toulouse: "Que d'eau, que d'eau".

En quelques jours, notre paysage s'est transformé en vastes étendues d'eau, que les pluies incessantes ont alimentées, jour et nuit.

La terre a bien du mal à absorber ces quantités énormes d'eau que le ciel nous a déversées.

 

Mais avec un peu de patience, tout devrait rentrer dans l'ordre vers la fin de la semaine.

Inondations dans le sud de l'Aisne

24 janvier 2018