;time_format=24&unit_system=metric&lang=fr&background=#FFFFFF&mini_action=window&copyright_bar=false" />

LE SYNDICAT APICOLE EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

6 janvier 2018

 

Assemblée générale du syndicat apicole du sud de l'aisne à Château-Thierry hauts de FranceC’est dans une salle comble que le Syndicat Apicole du Sud de l’Aisne  a tenu son assemblée générale statutaire sous la présidence d’André HOINANT.

Après avoir présenté ses voeux à l’assistance et souhaité la bienvenue aux  nouveaux adhérents, au nombre de six,  seront successivement approuvés à l’unanimité, le rapport de l’AG 2017, le compte rendu d’activités du secrétaire Eric BREME et le bilan financier de Véronique  HOINANT.

 

Il est ensuite procédé au renouvellement du conseil d’administration, Véronique HOINANT et Marc DELSALLE étant reconduits alors que Jean-François LECOMTE récemment coopté intègre le conseil, lequel après une courte suspension de séance procède à l’élection  de son bureau qui   aura  désormais la composition suivante :

Président :Jean-François LECOMTE, - vice-président : René BACUET,

Secrétaire : Eric BREME – trésorière Véronique HOINANT.

Le président sortant, André HOINANT après  33 ans de présence à la tête du Syndicat aura droit au titre de président d’honneur

 

Jean-François LECOMTE, Nouveau Président du syndicat apicole du sud de l'aisne à Château-Thierry hauts de FranceL’assemblée adopte ensuite les tarifs proposés tant pour les  cotisations que pour les primes d’assurance.

Une longue conversation s’engage au sujet de la récolte de miel 2017, bonne en général au printemps mais faible, quand elle ne fut pas nulle (acacia) en été et des pertes totales de ruches constatées au printemps chez certains adhérents, pertes  qui restent, à ce jour, difficilement explicables.

 

A noter qu’en 2018 les apiculteurs se verront proposer, au choix, plusieurs produits  de traitement de leurs ruches afin d’éviter les risques d’accoutumance.

La déclaration de la possession de ruches (obligatoire à partir de la première ruche) s’est  effectuée sans difficultés grâce à la coopération des mairies concernées.

Le sujet du retrait de certains  insecticides est abordé avec beaucoup de prudence faute de posséder des informations officielles.

C’est alors qu’une forte délégation de la ville  prend place parmi l’auditoire, il s’agit M. Sébastien EUGENE, Maire, Mme Dominique  DOUAY, Maire –adjoint et M. BAHIN , conseiller municipal au  moment où Marc DELSALLE, destructeur agréé du frelon asiatique, entame un brillant  exposé sur les mœurs  de  l’insecte , sur les moyens de sa destruction et la dangerosité de ses piqûres.

Si détruire un nid accroché souvent dans un arbre à 15 ou 20 mètres de haut n’est pas un exercice   à la portée du premier venu, la destruction de « l’insecte voleur d’abeilles »est relativement simple et peu coûteuse. Marc DELSALLE explique comment en une saison (août à novembre) il a mis  plus d’un millier de ces insectes hors d’état de nuire.

 

Passassion de pouvoir lors de l'assemblée générale du syndicat apicole du sud de l'aisne à Château-Thierry hauts de FranceLa présence de Monsieur le Maire donne l’occasion d’évoquer la mise en application du décret n°2017-595 en date du 21 avril 2017 selon lequel « les préfets ont maintenant l’obligation de la prise en charge, sous leur responsabilité  et à leurs frais de la destruction des nids de frelon asiatique ». Il apparait qu’à ce jour l’information n’est pas encore parvenue dans nos mairies.

Avant de clore l’assemblée, Monsieur le Maire exprime toute sa reconnaissance au Syndicat pour son implication dans la défense de l’environnement avec notamment l’installation sur la commune de treize ruches grâce au travail de Martial QUETTE un membre, justement,  du Syndicat du Sud de l’Aisne.

 

A son tour Madame la maire-adjoint adresse les mêmes remerciements aux membres du syndicat en rappelant que Château-Thierry, api-commune est une des rares à pouvoir s’enorgueillir de s’être vu attribuer « UNE ABEILLE », laquelle comme le souligne le Président sortant «  prendra place sur les panneaux d’entrée de ville près des trois fleurs rappelant qu’elle est là pour.. … les butiner ! ».

 

Tous les participants étaient réunis autour de la traditionnelle galette de Rois lorsque Jacques KRABAL, député de la 5ème circonscription leur fit l’honneur de sa visite.

Difficile pour lui de ne pas s’associer aux remerciements déjà émis avec un accent particulier à l’adresse d’André HOINANT, «  devenu Président d’Honneur » avec lequel il entretien, depuis  plusieurs décennies, d’excellentes relations .

 

 

 

 

 

 

 

Texte André HOINANT, Photos SASA